mai 02, 2018

adam

Samedi dernier, un ciel gris, un temps maussade, 
mais quand même l'annonce d'une braderie dans l'ambiance 60's sous l'Atomium. 
L'Atomium fête ses 60 ans cette année et plusieurs événements sont prévus (17avril au 19octobre 1958---2018).
Il y a Galaxy58 qui comprend trois parties: Graphic58 et Podium58 dans l'ADAM  (reportage ci-dessous) et "the people of 58" dans l’Atomium même (ça c'est pour plus tard).
Faut savoir que c'était la 11-ème expo universelle et internationale 
et celle de Bruxelles en 58 fut la première après la seconde guerre mondiale.
Il y avait l'optimisme d'après-guerre et de l'euphorie avant-gardiste dans l'air, même avec la guerre froide qui régnait à ce moment.
On visait à l'époque 30 millions de visiteurs ... 
il y en avait presque 41,5 millions !



... l' ADAM (non pas celui d’Ève mais bien le Brussels Design Museum près de l'Atomium) avec l'expo autour du graphic58 et du podium58 en plus du Design Russe et de la collection permanente autour du plastic.
Commençons par le "graphic58"
... des posters, des dessins, des photos ...
l'univers graphique de l'expo 58 était très innovant pour son époque.
Beaucoup de souvenirs pour beaucoup de Belges.
(j'ai visité quatre fois avec mes parents quand j'avais 3,5 ans ... mais hélas ne m'en souviens plus ...)
Pour cette exposition universelle, le graphisme et l'architecture formaient une belle alliance : les façades et intérieurs des pavillons étaient décorés de motifs graphiques et colorés, caractéristique pour le "style Expo" et les fifties.
  Des illustrations didactiques, des brochures colorées, des guides et dépliants sont offertes au grand public afin de découvrir des nouvelles techniques. 
Un important effort fut mis sur la communication de l'événement, même longtemps avant que l'expo ouvre ses portes.
L'étoile, emblème de l'expo - résultat d'un concours remporté par le graphiste belge Lucien De Roeck avec bien sûr  l'Atomium.


j'aime la photo avec la dame qui tricote ... un tricot-café d'avant !!!

Puis le "podium58", 
avec les explications sur la mode d'antan, le style de vie, de la routine vestimentaire pendant ces quelques mois où les yeux étaient tournés vers Bruxelles.
Le tout bien documenté avec des textes en FR-NL-EN

des bouquins et revues ...





Ce scandale des hôtesses en maillot de bain ... ça c'était donc bien avant que l'on exhibe à des fins publicitaires  les femmes à moitié nues pour promouvoir des bagnoles ou autres objets ...


cette robe est tout aussi IN pour l'été prochain !






Et puis, 
l'expo du SovietDesignRedWealth ... 
je l'avais déjà vue à Rotterdam (en plus grand avec plus de pièces) (cliquez-ici pour en savoir plus)  
et ce qui est marrant 
c'est qu'en voyant les photos prises maintenant ... 
je retrouve les objets que j'aimais alors 😃
Cette expo couvre les années 1950 à 1980 (jeux olympiques de Moscou)




Une boîte en carton particulièrement attirante ...  
elle devait contenir un châle Orenbourg (les belles dentelles tricotées). 

Son design a obtenu une médaille d'argent à Bruxelles en 58.





Surtout ne pas oublier que l'ADAM
 c'est avant tout un lieu dédié au design du 20-ème siècle 
initié suite à l'acquisition de la collection du Plasticarium (plus de 2000 objets dans sa collection). 
Votre regard s'y promène sur le design plastique des années 50 à nos jours. 
Un regard original sur l'histoire des techniques et idées
(les goûts et les couleurs ne se discutent pas ...)




Et pour finir,
n'est-ce pas une belle entrée Belge de ce musée situé au pied des nos neuf boules nationales ?



ADAM: clicliclic


avril 19, 2018

japanese puzzle

un grand quilt pour ma table ... 135 cm / 235 cm



... puzzle japonais, c'est ainsi que l'on appelle ce motif, ou  Japanese Jigsaw

Constitué d'un seul gabarit, à couper en quatre et puis reste qu'à recoudre tous les morceaux ... simple le patchwork !



ici j'ai utilisé des cotons, des lins, et des velours côtelés

Vu l'épaisseur de certains tissus, 
je l'ai fait quilté par Magda (la maison du patchwork à Floriffoux, clicliclic) qui a une machine un peu plus solide que la mienne 😂😂😂
et qui en plus, fait du quilting comme je le voulais. 



et puis il ne me restais qu'à mettre le biais de finition (avec le restant du tissus doublure) 
- un beau tissus fleuri dans les mêmes tons -
 ce qui fait que mon patch est tout aussi beau sur le devant qu'à l'arrière



et voilà que les restants de mes tissus sont convertis en 
un gros grand coussin de 65/65cm, bien moelleux, bien doux pour le divan.



mars 28, 2018

basket

après plusieurs heures de travail acharné ... 
quelques doigts et articulations pénibles ...
voici mon panier enfin prêt




crochet 3,5mm  &  papier "hydrofuge"  autour d'une corde très rustique



le tout en mailles serrées   (maille serrée normale, sous le brin arrière, maille serrée allongée, 2 mailles serrées finies ensemble, et parfois piquée un rang plus bas)   et  quelques mailles coulées

et à chaque maille    ...    la corde prise entre deux boucles




faut bien resserrer, d'où tirer avec force et comme le tout est très raide, ça fait mal au doigts.
!  mais ça valait le coup  !



super grand, super pratique (il peut contenir assez bien de pelotes 😃


des arrondis dans le corps et en hauteur  selon la tension faite sur la corde 



pas réalise  de couvercle, 
 j'aurais l'impression qu'un cobra s'y logerait  et  viendrait me surprendre   ....